ad

Coronavirus : « On ne voit presque plus les autres patients »

Dernière mise à jour: avril 2020 | 17454 visites
123-p-dokter-moe-psy-170-12.jpg

dossier Urgences désertées, téléconsultations en forte hausse, cabinets au ralenti, les professionnels de la santé s’adaptent à la crise du coronavirus, entre médecine numérique et contacts physiques indispensables.

Ralentissement général, parfois même désœuvrement, perte de revenus, et soins à distance. La pratique médicale individuelle est chamboulée par le coronavirus. L’heure est grave mais la réorganisation est déjà en marche. Les généralistes soignent par téléphone. Ils arrivent encore à répondre aux demandes diverses du public. Mais certaines disciplines sont plus sinistrées. Simon Adank...

► Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag (accès payant) : cliquez ici.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub