ad

Sommeil : l’exercice physique contre les apnées

Dernière mise à jour: juillet 2020 | 2646 visites
123m-bed-slapen-29-7-20.jpg

news Le syndrome d’apnées du sommeil concerne une proportion importante de la population, surtout parmi les seniors. L’activité physique régulière, ne fût-ce que la marche à bon rythme, réduit sensiblement le risque.

Cette équipe australienne (université d’Adélaïde) a analysé des données concernant quelque 155.000 adultes (autant d’hommes que de femmes), âgés d’une cinquantaine d’années en moyenne. Les participants ont répondu à un questionnaire sur le mode de vie, les antécédents médicaux, le positionnement socio-démographique, ainsi que la qualité du sommeil. Dans ce groupe, le taux de syndrome d’apnées du sommeil (confirmé par un diagnostic médical) était de 7%. On précisera ici que les apnées du sommeil ne sont certainement pas anodines, avec des effets cognitifs, vasculaires et respiratoires potentiellement sévères.

L’analyse des réponses montre qu’une activité physique régulière, de la marche à un rythme modéré à des exercices d’intensité élevée, est systématiquement associée à une baisse du risque de développer le syndrome d’apnées. A contrario, la sédentarité (position assise fréquente + faible activité physique) augmente sensiblement le risque.

Comme le résument simplement les chercheurs : « Nos résultats mettent en évidence l’importance de l’activité physique comme mesure de prévention contre les apnées du sommeil ».

Voir aussi l'article : Test - Apnées du sommeil : vous aussi ?

Source: Journal of Clinical Sleep Medicine (https://jcsm.aasm.org/journ)
publié le : 01/08/2020 , mis à jour le 31/07/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci