10.000 pas chaque jour contre le diabète

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 4861 visites
wandelen-sportsch-170_400_05.jpg

news L’augmentation de l’incidence du diabète de type 2 (DT2) et de l’obésité est liée, en partie, à une sédentarité galopante. Les travaux réalisés à ce jour soulignent les bienfaits de l’activité physique sur la masse grasse. Mais qu’en est-il de la résistance à l’insuline ?

Une équipe australienne a comparé l’activité physique de quelque 600 volontaires (autant d'hommes que de femmes), évalués à cinq ans d’intervalle sur base d’un questionnaire, et du recours à un podomètre, afin de mesurer le nombre de pas effectués chaque jour.

Pour 65% des participants, le nombre de pas quotidiens a diminué entre les deux périodes de contrôle, alors que l’indice de masse corporelle (IMC) moyen avait augmenté. Les personnes qui affichaient une activité physique plus importante entre le début et la fin du suivi présentaient un IMC plus bas, un rapport tour de taille - tour hanche favorable, ainsi qu’une meilleure sensibilité à l’insuline ; et ceci indépendamment de toute modification diététique.

Les auteurs soulignent que l’amélioration de l’insulino-résistance par l’augmentation de l’activité physique est étroitement corrélée à la baisse de l’IMC (qui jouerait une sorte de rôle de médiateur). L’utilisation des podomètres a permis de déterminer que le fait d’atteindre les 10.000 pas quotidiens, au départ d’une faible activité physique, multipliait par trois la sensibilité à l’insuline.

Source: British Medical Journal (www.bmj.com)
publié le : 30/05/2011 , mis à jour le 17/10/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci