L’amitié, c'est génétique

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 4293 visites
vr-3-blij-170_400_05.JPG

news L’amitié n’est pas le fruit du hasard, mais serait déterminée par une complémentarité génétique entre les individus qui nouent ces liens si forts et si précieux.

Etonnantes recherches - et résultats surprenants – que celles conduites par une équipe de l’Université de Californie (San Diego). En analysant le profil génétique de 5.000 personnes, et en croisant ces données avec les liens qui unissent (ou non) les unes ou autres, les spécialistes sont parvenus à démontrer que des concordances génétiques relient les « vrais » amis.

En d’autres termes, cette attirance mutuelle reposerait, en partie, sur des similitudes entre les gènes, qui aboutissent au renforcement d’un environnement harmonieux, protecteur. Les amis se ressemblent et s’assemblent. Ceci est connu pour l’apparence ou pour les préférences sportives et intellectuelles, mais n’avait pas encore été étudié sur le plan du génotype.

Il s’avère donc que l’influence génétique (notamment sur le comportement) joue un rôle manifeste dans l’amitié. On rappellera que d’autres travaux ont montré que le facteur biologique (on pense en particulier au système immunitaire) intervenait de manière cruciale dans la formation des couples. Dans l’amour, en fait.

Source: PNAS (www.pnas.org)
publié le : 26/05/2011 , mis à jour le 22/10/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci