Obésité de l’enfant : quel lien avec les horaires de travail de la maman ?

Dernière mise à jour: février 2016 | 4774 visites
kind-snoep-170_400_05.jpg

news Une étude conduite par des chercheurs américains affirme que les horaires de travail de la mère peuvent constituer un facteur de risque « indiscutable » d’obésité de son enfant.

Une équipe de l’American University (Washington) a examiné le lien qui pouvait exister entre le travail de la maman – et en particulier les horaires atypiques (en soirée, de nuit, le week-end, par pause…) – et l’indice de masse corporelle (IMC) de l’enfant. Les données concernant un millier d'enfants en âge scolaire (8 à 12 ans) ont été passées au crible.

Premier enseignement : l’augmentation du temps de travail total de la maman – d’autant plus s’il est « décalé » - est associée à une augmentation de l’IMC de son enfant. Ensuite, il existe une influence cumulée entre le nombre total d’années passées par la mère en dehors de la maison et l’augmentation de l’IMC de l’enfant. Enfin, l’association travail maternel - IMC infantile est beaucoup plus forte à partir de l’âge de 6 ans, par rapport aux années antérieures.

Les chercheurs considèrent qu’un temps de travail élevé incite à prendre les repas à l’extérieur, à utiliser des aliments transformés ou à consommer du fast-food. En somme, l’enfant s'alimente de manière déséquilibrée. Les spécialistes indiquent qu’il serait opportun d’encourager ces mamans qui n'ont pas beaucoup de temps à consacrer aux repas – et qui ne doivent évidemment pas culpabiliser – à s’approvisionner en aliments frais et sains, faciles et rapides à préparer.

Source: Child Development (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 12/05/2011 , mis à jour le 09/02/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci