Thyroïde : une carence perturbe la vision des couleurs

Dernière mise à jour: mai 2014 | 5036 visites
oog-kleuren-170_400_05.jpg

news Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle crucial dans le contrôle de la vision des couleurs, et ceci même à l’âge adulte.
Une carence pourrait donc engendrer de sérieuses perturbations.

Une étude conduite par des chercheurs de l’institut allemand Max Planck montre que le pigment des cônes de la rétine est régi par l’hormone thyroïdienne, et ceci durant toute l’existence. Or, ces cônes sont les cellules visuelles qui rendent l’œil humain sensible aux nuances des couleurs. Jusqu’à présent, on considérait que l’hormone thyroïdienne intervenait au cours de la phase de développement, et que la sensibilité aux couleurs des pigments des cônes visuels était stable et figée dans la rétine adulte.

Or, il n’en est rien : les cônes sont contrôlés de façon dynamique et réversible par l’hormone thyroïdienne tout au long de l’existence. Ce qui revient à dire, évidemment, qu’une carence thyroïdienne à l’âge adulte peut s’accompagner de perturbations de la perception des couleurs.

Source: The Journal of Neuroscience (www.jneurosci.org)
publié le : 03/06/2011 , mis à jour le 26/05/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci