ad

L’âge fait grossir, pas la pilule

Dernière mise à jour: novembre 2013 | 4972 visites
ac-paars-170_400_05_.jpg

news De très nombreuses femmes considèrent que la prise de poids est l’un des inconvénients majeurs de la pilule contraceptive. Une étude récente affirme qu’il n’en est rien.

Des chercheurs suédois ont suivi durant une très longue période deux groupes de femmes, les unes nées en 1962, les autres en 1972. Intégrées dans l’étude alors qu’elles étaient âgées de 19 ans, elles ont fait l’objet d’une évaluation tous les cinq ans. « Les conclusions devraient rassurer toutes celles qui se soucient de leur silhouette et qui craignent de grossir en prenant la pilule », lit-on dans un article du Journal international de médecine (JIM).

Informer et rassurer les patientes


De fait, « aucune différence de poids significative n’est retrouvée entre celles qui prennent ou qui ont pris un contraceptif oestro-progestatif et celles qui n’en ont jamais pris ». Les poids ont été comparés en tenant compte de l’âge, des grossesses, du tabagisme, de la prise de la pilule et de l’activité physique. « Le seul facteur ayant un réel impact sur la prise de poids est l’âge », poursuit le JIM.

Ainsi, entre 19 et 44 ans, la prise moyenne s’établit à 10,6 kilos, avec une augmentation de 3,7 points de l’indice de masse corporelle (IMC). Les auteurs remarquent au passage que les femmes constituant la cohorte de 1972 ont, à âge correspondant, un IMC supérieur à celles nées en 1962.

Le JIM conclut : « Il paraît important d’informer les patientes que des modifications de leur poids sont plutôt le résultat d’une évolution naturelle au cours du temps, et non pas un effet au long cours des contraceptifs. Cela évitera en particulier quelques interruptions prématurées et non justifiées de la contraception, et les grossesses non désirées qui risquent d’en résulter ».


publié le : 25/07/2011 , mis à jour le 18/11/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci