L’activité physique de tous les jours est bénéfique

Dernière mise à jour: juin 2013 | 4461 visites
tek-traappen-lopen-170_01.jpg

news Des chercheurs ont déterminé que le niveau de « l’activité physique accessoire », c’est-à-dire celle de la vie de tous les jours, peut avoir une influence positive sur la santé, mais jamais autant que la pratique d’un sport.

On ne parle pas ici de la dépense physique liée à l’activité professionnelle (qui peut évidemment s’avérer extrêmement exigeante), mais des gestes quotidiens, comme marcher à un rythme normal, soulever des objets, ou emprunter des escaliers. Des chercheurs canadiens, attachés à la Queen’s University, ont examiné l’association entre cette « activité physique accessoire » - selon leur terminologie… - et la capacité cardiorespiratoire ; un indicateur de la santé cardiovasculaire et de l’état de forme en général.

Les spécialistes ont constitué un groupe de volontaires âgés de 35 à 65 ans, invités à porter un accéléromètre (pour mesurer l’activité musculaire) et à effectuer des tests sur tapis roulant (avec évaluation de leur consommation d’oxygène). Il apparaît que les personnes ayant les plus hauts niveaux d’activité physique accessoire présentent une capacité respiratoire significativement plus élevée ; et ce bénéfice est progressif (chaque temps d’activité quotidienne supplémentaire améliore la capacité respiratoire).

Toutefois, il ne suffit pas de s’activer tout au long de la journée pour rester en forme optimale : l’activité accessoire ne peut pas remplacer, en termes de bienfaits pour la santé, la pratique régulière d’un sport.

Source: Medicine & Science in Sports & Exercise (http://journals.lww.com/acs)
publié le : 26/08/2011 , mis à jour le 04/06/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci