Tabagisme passif : même les oreilles souffrent !

Dernière mise à jour: novembre 2012 | 3068 visites
passief-roken-kind-170_400_08.jpg

news Les enfants exposés au tabagisme passif sont deux fois plus susceptibles de souffrir d’une perte d’audition.

Même si cette étude, réalisée par une équipe de la New York University, présente quelques limites méthodologiques, elle dégage néanmoins des enseignements importants.

Les chercheurs ont voulu déterminer, en examinant un panel de quelque 1.500 adolescents (âgés de 12 à 19 ans), si un lien pouvait être établi entre la fumée secondaire (le tabagisme passif) et la perte auditive neurosensorielle ; c’est-à-dire liée à un trouble de l’oreille interne (cochlée), du nerf auditif ou des voies nerveuses centrales de l’audition.

Ainsi qu’ils l’expliquent dans la revue « Archives of Otolaryngology - Head and Neck Surgery », les auteurs ont constaté que les adolescents exposés au tabagisme passif courent un risque accru de 83% (quasiment le double, donc) de perte de perception des sons de basse fréquence, par rapport à ceux qui ne sont pas confrontés à la fumée secondaire. Cette augmentation du risque n’a pas été constatée pour les hautes fréquences. Le phénomène serait lié à des perturbations de l’approvisionnement en sang de la cochlée, et est en tout cas corrélé aux niveaux de cotinine (un marqueur d’exposition au tabac).

Des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer ces observations.


publié le : 05/10/2011 , mis à jour le 13/11/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci