Mauvais cholestérol : les bienfaits de l'avoine

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 19310 visites
123-p-groent-haver-170-2.jpg

news Plusieurs études ont souligné les vertus des flocons et du son d’avoine contre le mauvais (LDL) cholestérol. Celle-ci confirme cette action sur ce paramètre et sur d'autres.

Une équipe canadienne (St Michael’s Hospital, Toronto) a évalué l’impact de la consommation d’avoine sur trois marqueurs sanguins : le LDL cholestérol, le cholestérol non-HDL (tous les types de cholestérol autres que le bon - HDL – cholestérol, ce qui reflète le taux de cholestérol nocif) et l’apolipoprotéine B (apo B : une augmentation du taux sanguin de cette protéine est un marqueur du risque de maladie cardiovasculaire, indépendamment du mauvais cholestérol). Les chercheurs ont analysé les résultats d’une soixantaine d’essais cliniques réalisés à ce jour à travers le monde, avec une comparaison entre les effets d’un régime riche en avoine par rapport à un régime contrôle.

Que constate-t-on ? En moyenne, l’avoine fait baisser de 4,2% le taux de LDL cholestérol, de 4,8% celui de cholestérol non-HDL et de 2,3% celui d’apo B. Ce bénéfice, explique Le Quotidien du Médecin, est associé à l’action du bêta-glucane, une fibre soluble contenue dans l’avoine.

Les données recueillies impliquent une consommation de 3,5 g de bêta-glucane par jour, ce qui est difficilement atteignable avec uniquement de l’avoine sous forme de farine ou de flocons. Les chercheurs recommandent donc de consommer plutôt du son d’avoine, produit à partir de la pellicule extérieure des grains d’avoine, puisqu’il est plus riche en bêta-glucane. Le son d’avoine peut être saupoudré sur un yaourt, des céréales, de la salade…, ou par exemple ajouté à un potage.

Source: British Journal of Nutrition (http://journals.cambridge.o) - Age (http://link.springer.com/jo)
publié le : 18/12/2016 , mis à jour le 17/12/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci