Sommeil, fatigue… : les inégalités entre papa et maman

Dernière mise à jour: mai 2017 | 1 réactions | 6128 visites
123m-moe-bed-slapen-8-5.jpg

news La présence d’un ou de plusieurs enfants dans la famille n’a pas du tout les mêmes conséquences pour le père et la mère : c’est surtout la maman qui accuse le manque de sommeil et la fatigue en journée.

L’enquête a été réalisée auprès de quelque 6.000 personnes, autant d’hommes que de femmes, âgées de moins de 45 ans. Les chercheurs (Georgia Southern University) se sont surtout intéressés à la relation entre la durée du sommeil et la fatigue en journée durant le mois écoulé, et la présence ou non d’enfants au sein du foyer. Lors de l’analyse des données, ils ont tenu compte d’une série de facteurs, comme l’indice de masse corporelle (IMC), l’alimentation, la profession, le statut socio-économique ou encore la pratique d’une activité physique.

Que constate-t-on ?

Les spécialistes mettent en évidence une association « significative » entre la présence d’enfants à la maison (et leur nombre) et la qualité du sommeil.

• 48% des femmes avec enfant indiquent dormir au moins 7 heures par nuit (la durée idéale pour un adulte se situe entre 7 h et 9 h), ce qui est le cas de 62% des femmes sans enfant
• les femmes avec enfant se disent (très) fatiguées 14 jours par mois en moyenne, contre 11 jours pour les femmes sans enfant

L’effet est cumulatif : plus la famille compte d’enfants, plus le sommeil est pénalisé, et plus la fatigue se fait ressentir en journée. Et lorsqu’on s’intéresse aux hommes, aucune différence réellement notable n’est constatée - globalement - entre ceux qui vivent ou pas avec un ou plusieurs enfants.

Après avoir souligné l’importance du sommeil pour la santé et le bien-être, les auteurs de cette étude appellent leurs confrères médecins à s’inquiéter de la qualité du sommeil de leurs patientes, surtout si elles ont des enfants, et envoient un message aux pères : les contraintes parentales doivent être équitablement réparties.

Source: American Academy of Neurology (www.aan.com)
publié le : 17/05/2017 , mis à jour le 16/05/2017

Réactions à "Sommeil, fatigue… : les inégalités entre papa et maman"

Sommeil, fatigue… : les inégalités entre papa et maman

par anonyme, 17 mai 2017 à 14:51

Quand l'étude dit qu'il n'y a pas de différence pour le sommeille de l'homme avec ou sans enfant , ils n'est pas stipulé le nombre d'heure que dort l'homme ... personnellement je dors 6-7 heures par nuit depuis que j'ai mon fils et c'était déjà pareil avant de l’avoir…. Et je me lève toutes les nuits et les tâches sont réparties équitablement entre ma compagne et moi… bref soit cet article a été réalisé par une féministe qui a sélectionné les chiffres de l’étude soit l’étude est incomplete

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: