Magasins : l'extrême maigreur des mannequins

Dernière mise à jour: juillet 2017 | 5540 visites
123m-kleding-model-winkel-3-7.jpg

news Les mannequins féminins présentés dans les vitrines et à l'intérieur des magasins affichent une grande maigreur : ceci renforce encore le mythe de la minceur, aux conséquences néfastes.

L’enquête a été réalisée dans plusieurs villes du Royaume-Uni. Les chercheurs (université de Liverpool) ont procédé à un relevé des mensurations et estimé l’indice de masse corporelle (IMC) de mannequins masculins et féminins présentés dans une soixantaine de magasins de vêtements. Le résultat montre que tous les mannequins femmes sont trop maigres, alors que ce n’est le cas que de 8% des mannequins hommes (cette proportion est cependant plus importante dans les magasins s’adressant à une clientèle jeune).

Les chercheurs expliquent que « si les mannequins féminins étaient vivants, ils ne seraient pas en très bonne santé ». Ils ajoutent, poursuit Le Figaro, que « de nombreuses études ont montré que l’omniprésence dans les médias de corps féminins maigres dévalorise le regard que les femmes portent sur leur propre corps, ce qui constitue un facteur de risque de développement de troubles de l’alimentation et de symptômes dépressifs ». Ils ne disent pas que la modification des mensurations des mannequins résoudra le problème, mais « il est nécessaire d’agir sur l’environnement pour réduire la pression du mythe de la minceur : la présentation de corps ultraminces renforce une idéal corporel inapproprié et dans la plupart des cas inaccessible ».

Source: Journal of Eating Disorders (https://jeatdisord.biomedce)
publié le : 13/07/2017 , mis à jour le 12/07/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci