Cotons-tiges : un risque majeur de blessure

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 3598 visites
nb-oorstokjes-01-17_.jpg

news On a beau le dire et le répéter, cela ne change pas grand-chose : l’utilisation du coton-tige continue à causer beaucoup d’accidents, et les enfants sont particulièrement à risque.

Le premier rapport sur les dangers du coton-tige a été publié au début des années 70, et les avertissements se sont largement multipliés depuis. Pourtant, il demeure la cause la plus fréquente de blessure accidentelle du conduit auditif et du tympan. Une équipe américaine (université de l’Ohio) a analysé une base de données concernant une centaine d’hôpitaux US disposant d’une consultation d’urgence, et représentatifs du réseau hospitalier des Etats-Unis.

Les chercheurs se sont concentrés sur les patients âgés de moins de 18 ans examinés aux urgences ces vingt dernières années en raison d’une blessure en relation avec les cotons-tiges. Pendant cette période, quelque 300.000 enfants ont été admis pour ce motif, ce qui représente une moyenne annuelle de 18 enfants / 100.000. Les plaintes mentionnées le plus souvent étaient une sensation de corps étranger dans l’oreille (40%) et un saignement (35%). A l’examen, la présence d’un corps étranger (30%) et la perforation du tympan (25%) ont été les diagnostics les plus fréquents.

« La plupart des blessures surviennent lorsque l’enfant tient lui-même le coton-tige en nettoyant ses oreilles », explique le Pr Jean-Jacques Baudon (Journal international de médecine). « En dépit des avertissements, ces blessures persistent. Leur prévention nécessiterait de nouvelles campagnes dirigées vers les parents et les enfants ».

Voir aussi l'article : Cotons-tiges : inutiles et même dangereux

Source: The Journal of Pediatrics (www.jpeds.com)
publié le : 04/11/2017 , mis à jour le 03/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: