Les enfants doivent-ils faire la sieste ?

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 739 visites
123-kind-slaap-bed-middagdutje-08-17.jpg

conseil Les enfants âgés de plus de 2 ans doivent-ils faire une petite sieste l'après-midi, afin de recharger les batteries ? La question n'est pas tranchée, avec des arguments pour et contre le sommeil en journée.

Les siestes pourraient provoquer des mauvaises nuits chez les jeunes enfants, tant en ce qui concerne la durée que la qualité du sommeil. C'est ce qui semble ressortir d’une récente étude australienne. Mais conclure sur base de cette seule étude que la sieste est inutile serait pour le moins prématuré.

• L’étude en question a analysé 26 études antérieures, dont la plupart étaient, de l’avis même des chercheurs, de piètre qualité. Au final, seules 9 ont été retenues, dont seulement une concernait des enfants de 3 ans et plus. En fait, les auteurs de l’étude n’ont donc pas conclu qu’il fallait supprimer la sieste pour les enfants de plus de 2 ans, mais qu’il fallait investiguer plus avant.

• En outre, d'autres études ont pointé les avantages d’une sieste. L’une d’entre elles relève par exemple que la capacité d'attention et de mémorisation des enfants est alors supérieure.

En fait, il n’existe à l’heure actuelle aucune preuve scientifique pour ou contre une sieste chez l'enfant. La recherche n’est pas en mesure de vous donner l’âge auquel votre enfant ne doit plus faire de sieste.

D'une manière générale, les enfants de 1 à 3 ans dorment en moyenne 10 à 12 heures par nuit. Une sieste l’après-midi dure 1 à 3 heures. Le plus souvent, le besoin de sieste s’arrête spontanément autour de l’âge de 3 ans. Ensuite, jusqu’à l’âge de 6 ans environ, les enfants dorment 10 à 12 heures par nuit, sans sieste l’après-midi. Les enfants sont évidemment très différents les uns des autres. Certains ont besoin de beaucoup de sommeil, d’autres moins, certains demanderont d'eux-mêmes de faire la sieste, d'autres non.

En tant que parent, vous êtes probablement le mieux placé pour évaluer la situation. De fait, il n’y a aucune raison de forcer votre enfant à dormir l’après-midi, ni à rester éveillé.


publié le : 03/11/2017 , mis à jour le 02/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: