Alcool et boissons énergisantes : un mélange à haut risque

Dernière mise à jour: mars 2018 | 1240 visites
123vrienden-party-feets-drank-12-17.jpg

conseil Le mélange entre une boisson énergisante (par exemple Red Bull, Black Booster ...) et de l'alcool (vodka, whisky ou autre) peut présenter un réel danger. Voici les raisons pour lesquelles cette combinaison est vraiment à éviter.

Les boissons énergisantes contiennent une forte concentration de caféine, associée à d'autres ingrédients (dits stimulants) tels que la taurine, la D-glucuronolactone, la vitamine B et des extraits de plantes (dont le guarana, le yerba mate et le ginseng). Une canette de 250 ml de boisson énergisante contient en moyenne environ 80 mg de caféine (la quantité maximale autorisée de caféine dans les boissons aromatisées non alcoolisées est de 320 mg / litre selon la loi belge). C'est à peu près équivalent à une tasse moyenne de café (125 ml) ou deux boîtes de 33 cl de cola. Les shots énergétiques contiennent la même dose de caféine dans un plus petit volume (60 ml). Ils sont soumis à la législation sur les compléments alimentaires.

Trop de caféine peut conduire à une intoxication. Le Conseil supérieur de la santé recommande de ne pas prendre plus de 400 mg de caféine par jour et d'éviter les boissons énergisantes si vous souffrez d'un problème cardiaque ou d'hypertension artérielle.

La caféine et l'alcool

Selon diverses études, il existe des interactions dangereuses entre l'alcool et la caféine (à fortes doses).

• Un taux élevé d'alcool dans le sang entraîne un retard dans la dégradation de la caféine. Ceci augmente le risque d'une intoxication à la caféine. Les symptômes sont notamment des nausées, des vomissements, des maux de tête, des palpitations, de l'agitation, de l'anxiété et des tremblements. Dans de rares cas, l'intoxication peut entraîner des complications graves telles que des hallucinations et des convulsions.

• L'alcool, comme la caféine, augmente également la fréquence cardiaque, ce qui renforce l'effet de la caféine.

• La caféine dans les boissons énergisantes peut masquer les effets de l'alcool, ce qui peut conduire à en consommer davantage et à prendre plus de risques (conduite automobile, sexualité...). Moins ressentir les effets de l'alcool (problèmes de coordination, vitesse de réaction...) ne signifie pas qu'ils ne sont pas présents. Diverses études montrent que le risque d'accident augmente lorsque l'alcool est combiné avec des boissons énergisantes.

• Comme la caféine a un effet stimulant, elle réduit l'effet sédatif et inducteur de sommeil de l'alcool, ce qui augmente le risque que la personne boive trop, avec un danger d'intoxication alcoolique grave.

• Contrairement à ce que beaucoup prétendent, la caféine n'a aucune influence sur la vitesse à laquelle l'alcool est traité par le foie et ne réduit donc pas la concentration d'alcool dans le sang.

• Les boissons énergisantes ne sont pas des désaltérants, au contraire, elles ont un effet déshydratant. En combinaison avec l'alcool, ceci peut conduire à des situations dangereuses, en particulier lors de gros efforts physiques dans un environnement chaud.

• Enfin, les boissons alcoolisées et énergétiques sont très riches en calories. Une canette de boisson énergisante fournit environ 100 kcal.


publié le : 19/03/2018 , mis à jour le 18/03/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci