Comment préférez-vous que votre médecin soit habillé ?

Dernière mise à jour: septembre 2018 | 3129 visites
123-dokters-zienkenhuis-10-25.jpg

news Les vêtements portés par un médecin influencent le degré de confiance que lui accordent les patients. A l’hôpital, ça donne quoi ?

Cette étude (université du Michigan) confirme les résultats obtenus lors de précédentes enquêtes sur le sujet. Celle-ci a été réalisée auprès de quelque 4000 patients, recrutés dans dix hôpitaux universitaires américains. Des photos de médecins habillés différemment leur ont été présentées, et ils devaient indiquer ce que les praticiens leur inspiraient en fonction de cinq critères : compétence, confiance, attention, accessibilité et confort. Et ceci selon le type de prise en charge : urgence, consultation ou chirurgie. Que constate-t-on ?

• D’abord, 53% des personnes interrogées estiment que le vêtement est important et un tiers considèrent qu’il influence le degré de satisfaction durant les soins.

• La classique blouse blanche fait l’unanimité en consultation, tant pour les médecins hommes que femmes.

• Les tenues strictes, professionnelles, l’emportent largement sur les vêtements plus décontractés (jean, t-shirt…), même associés à une blouse.

• Aux urgences ou en chirurgie, la tenue de bloc opératoire (bleue ou verte) recueille de nombreux suffrages. La tenue formelle (chemise et blouse) est plutôt mal perçue dans cet environnement.

Le Quotidien du Médecin explique en substance : « Ces données ne sont pas anodines, puisque qu’à qualité des soins équivalente, la tenue a clairement une importance dans la perception des soins reçus et dans la relation médecin - patient ». On ajoutera que cette enquête a été réalisée en milieu hospitalier, et qu’en termes d’habillement, l’attente est différente en ambulatoire, et on pense en particulier au médecin généraliste.

VêtementsMédecins2.jpg

Les scores moyens obtenus par les différentes tenues.

Source: BMJ (www.bmj.com)
publié le : 19/09/2018 , mis à jour le 18/09/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci