La chiropraxie aide-t-elle contre le mal de dos ?

Dernière mise à jour: novembre 2018 | 594 visites
123h-rug-chiro-kine-10-18.jpg

conseil Beaucoup de patients recourent aux thérapies manuelles pour soulager les maux de dos. La chiropraxie présente-t-elle une efficacité prouvée contre ces douleurs qui affectent une proportion considérable de la population ?

Sept Belges sur dix sont confrontés un jour ou l'autre à une lombalgie, qui disparaît spontanément dans les six semaines dans la plupart des cas. Chez les autres, cependant, la douleur devient permanente ou réapparaît régulièrement. On parle alors de lombalgie chronique, très difficile à traiter. Selon un rapport du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE), les exercices corporels et une reprise rapide des activités quotidiennes sont souvent le meilleur moyen de se débarrasser de la douleur au bas du dos.

Les thérapies manuelles

Les thérapies manuelles (chiropraxie, ostéopathie...) reposent sur des mouvements secs et brefs, de faible amplitude, qui visent à remettre les articulations en place. L'articulation est « craquée ». Cette manipulation, dosée avec précision, peut soulager les contractures musculaires au voisinage des articulations concernées.

Les chiropracteurs utilisent principalement des techniques axées sur les « points sensibles » (trigger points). Ces techniques sont également réalisées par les ostéopathes. Les chiropracteurs, contrairement aux ostéopathes, ont souvent recours à des aides techniques, comme l’activateur (sorte de pistolet à ressort qui donne une impulsion mesurée à la colonne vertébrale). Ils effectuent la plupart du temps leur traitement sur une table spéciale, ce qui limite le contact corporel pour effectuer les manipulations. Ceci contraste avec les ostéopathes, qui ont besoin de beaucoup de contact physique pour effectuer leurs manipulations.

La grande majorité des ostéopathes ont une formation de base en tant que physiothérapeute, tandis que plus de la moitié des chiropracteurs ne suivent qu'une formation en chiropraxie. En Belgique, il existe différents cours d'ostéopathie. Les chiropracteurs candidats doivent quant à eux se rendre à l'étranger pour suivre une formation. Dans notre pays, la chiropraxie n'est pas une profession protégée. Il est donc important de bien se renseigner sur les qualifications du thérapeute avant de se faire soigner.

La chiropraxie contre le lombalgie ?

La chiropraxie peut soulager la douleur dans certains types de maux de dos. Cependant, la qualité des études sur la chiropraxie est faible et l'efficacité de cette pratique est faible (au mieux modérée). Mais cela s'applique également à de nombreux autres traitements « classiques », tels que les antidouleurs, les exercices dorsaux…

• Pour la lombalgie aiguë (non spécifique), la chiropraxie a un faible effet bénéfique sur la douleur et la fonction à court terme.

• Pour la lombalgie chronique, on observe un effet faible à modéré à court et à long terme. Il n'y a aucune preuve que la chiropraxie soit meilleure ou pire que d'autres méthodes de traitement, donc aucun miracle n'est à attendre.

• Pour la cervicalgie chronique et subaiguë, l’efficacité de la chiropraxie est comparable à celle des autres traitements.

Le nombre moyen de séances chez un chiropracteur varie entre six et dix. Souvent, les séances sont très courtes : une quinzaine de minutes en moyenne. Un traitement d'entretien est recommandé par la suite. La plupart des mutualités remboursent partiellement les prestations d'un chiropracteur.

Des effets secondaires possibles ?

Les effets secondaires possibles sont la fatigue ou la raideur dans les muscles. La douleur peut aussi s'accentuer temporairement : c’est généralement un signe que le traitement agit. Il ne faut pas oublier que les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (Ains), qui sont souvent utilisés pour traiter les problèmes de dos et de cou, présentent également des risques.


publié le : 03/11/2018 , mis à jour le 02/11/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci