Mélanome : les 5 signes à observer de près

Dernière mise à jour: janvier 2018 | 11272 visites
123-moedervlek-huidca-melano-06-15.jpg

news Les cas de mélanome malin sont en augmentation constante. Il est très important de diagnostiquer ce cancer de la peau à un stade précoce. Cinq signes permettent de déceler un problème.

Le mélanome est un cancer de mauvais pronostic quand il n’est pas reconnu au début de son évolution, rappelle la revue médicale Prescrire. Le mélanome est plus fréquent chez les personnes à la peau claire, celles qui présentent plus de 40 grains de beauté (naevi) ou des grains de beauté de grande taille, celles avec des antécédents familiaux de mélanome, ainsi que celles qui ont souffert de coups de soleil ou qui ont été exposées aux ultraviolets artificiels (banc solaire).
Un score appelé ABCDE permet de recueillir des informations précieuses sur base d’un entretien avec le patient et d'un examen physique.

A : asymétrie de la lésion
B : bords irréguliers
C : au moins deux couleurs
D : diamètre d’au moins 6 mm
E : évolution de la lésion constatée par le patient

Prescrire fait état d’une étude réalisée auprès d’un millier de patients. Qu'indique le résultat ?

Quand les cinq critères sont présents, le diagnostic de mélanome est quasiment certain, ce qui justifie de procéder sans tarder à une exérèse (ablation).

Quand aucun de ces critères n’est présent, le mélanome peut être écarté, même si dans très rares cas, le mélanome est pourtant réel mais difficile à repérer précocement.

Pour les situations intermédiaires, ou en cas de doute, une surveillance rapprochée ou une exérèse de précaution sont à discuter avec le patient.


publié le : 10/01/2018 , mis à jour le 09/01/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci