Diabète : l’effet protecteur de l’alcool… avec modération

Dernière mise à jour: février 2018 | 3379 visites
123m-rode-wijn-alcohol-12-6.jpg

news La consommation raisonnable d’alcool protégerait contre le risque de développer un diabète de type 2 (DT2), et ceci vaut autant pour les hommes que pour les femmes.

Le Dr Philippe Tellier (Journal international de médecine) parle d’une association « paradoxale mais classique ». Il commente les résultats d’une étude danoise (University of Southern Denmark) qui a regroupé quelque 70.000 adultes. Un questionnaire a permis de préciser les modalités habituelles de consommation d’alcool, essentiellement la fréquence et le type de boisson alcoolisée (vin, bière et spiritueux). Le suivi a duré plusieurs années. « Comparativement aux non-buveurs, le risque le plus faible de diabète a été constaté chez les hommes prenant 14 verres / semaine et chez les femmes consommant 9 verres / semaine », indique le Dr Tellier. La répartition des prises sur la semaine influence le risque : les buveurs modérés et réguliers (consommation hebdomadaire étalée sur plusieurs jours) présentent un risque plus faible.

« Cette étude confirme que la consommation modérée d’alcool est associée à un moindre risque de diabète de type 2, sans fournir d’explication », poursuit le Dr Tellier. « Selon certaines hypothèses, l’alcool pourrait influer sur l’insulino-résistance ou la vidange gastrique, mais bien d’autres mécanismes sont possibles. Quoi qu’il en soit, c’est avec une consommation répartie sur plusieurs jours de la semaine que le risque serait effectivement le plus faible, et ceci dans les deux sexes ». En ajoutant que l’alcoolisation massive (beaucoup en peu de temps) et/ou excessive (beaucoup souvent) aboutit à des effets extrêmement nuisibles…

Source: Diabetologia (www.diabetologia-journal.or)
publié le : 05/02/2018 , mis à jour le 04/02/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci