Les 7 conseils contre la gueule de bois

Dernière mise à jour: décembre 2017 | 254822 visites
123-p-feest-alcohol-170-12.jpg

conseil La gueule de bois est un grand classique du lendemain de réveillon, surtout après celui du Nouvel An. Chacun connaît un truc ou une astuce pour limiter les risques et un remède quand le réveil est douloureux. Que faire pendant la fête et... le jour suivant ?

La gueule de bois est provoquée par le métabolisme de l'alcool, par sa dégradation en acétaldéhyde, particulièrement néfaste pour notre organisme. Son accumulation est responsable de maux de tête, de nausées, de vomissements, d'une sensation de malaise, de bouche pâteuse... Plus la boisson alcoolisée contient du méthanol, plus l’impression de gueule de bois sera forte.

Aucune recette miracle n'a démontré son incontestable efficacité, ce qui n'empêche pas que beaucoup y croient dur comme fer. Grand verre de lait, pastis pur, verre de bière, cuillerée d’huile d’olive, bouillon de poule bien gras, verre d'eau bouillie avec de l'ail, du laurier, de la sauge, jaune d’oeuf avec du pain ou encore jus de tomate glacé : rien n'est formellement prouvé, que ce soit avant ou après la cuite. Ceci étant, si cela peut aider l'un ou l'autre, pourquoi pas.

Les 7 conseils

Boire énormément d'eau : un ou deux verres d'eau plate entre chaque verre d'alcool. Cela ne diminue pas la dose, mais l'assimilation est plus lente.

Ne pas avaler d'alcool l'estomac vide. Et ensuite grignoter tout au long de la soirée : un biscuit sec, un peu de pain... Les aliments épongent l’alcool et ralentissent son passage dans le sang et le cerveau.

Pas de snacks salés, qui augmentent la soif, alors que la combinaison alcool et sel accélère le processus de déshydratation.

Eviter de mélanger les alcools de grain, comme le whisky, et les alcools de raisin, comme le vin (champagne compris).

• Se gorger d'eau plate avant de se mettre au lit, puis au réveil. Pas une goutte d'alcool le lendemain.

L'aspirine n'aide pas. Au contraire, elle freine les capacités de l'organisme à éliminer l'alcool. Le mal de crâne sera soulagé par du paracétamol.

Le café est contre-productif : ses propriétés diurétiques ne feront que renforcer la déshydratation.

Source: Barbara Simon
publié le : 30/12/2017 , mis à jour le 29/12/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci