Violences conjugales : le rôle clé du personnel médical

Dernière mise à jour: avril 2018 | 3074 visites
123-p-dokter-patient-170-3.jpg

news Les soignants ont un rôle important à jouer en matière de prise en charge, d’écoute et d’accompagnement des victimes de violences conjugales.

Ces victimes sont surtout des femmes et les violences qu’elles subissent engendrent des traumatismes aigus - parfois la mort - et des souffrances chroniques. Les violences peuvent prendre diverses formes, souvent imbriquées : physiques, verbales, psychiques, économiques, sexuelles… Les enfants témoins de ces scènes risquent plus que les autres de présenter des troubles psycho-comportementaux.

« Les soignants sont bien placés pour détecter les situations de maltraitance », indique la revue médicale Prescrire. Et au-delà de la prise en charge médicale, « ils sont dans leur rôle quand ils écoutent la victime avec bienveillance, la soutiennent, sans minimiser, justifier ou banaliser, et sans porter de jugement. Ils doivent la renseigner sur les ressources possibles et sur ses droits, l’encourageant à prévoir des mesures de protection pour elle-même et pour ses enfants, sans la forcer à prendre des décisions trop rapides, ni projeter sur elle leurs propres choix ».

Ainsi, « les soignants doivent évaluer les risques pour la sécurité de la victime, déterminer au mieux le degré de danger et l’inciter à prévoir des mesures concrètes en cas d’urgence ».


publié le : 26/04/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci