Le gaspacho, une mine d'antioxydants et de vitamines

Dernière mise à jour: juillet 2018 | 1244 visites
123m-soep-gazpacho-gaspacho-11-7.jpg

conseil Le gaspacho (ou gazpacho) est une soupe froide d'origine espagnole, rafraîchissante et riche en nutriments, vitamines et antioxydants, grâce à ses apports en légumes.

Cette préparation est originaire d'Andalousie, et on en trouve des traces au Moyen-Âge, alors que le sud de l'Espagne était sous domination musulmane. Traditionnellement, la soupe est servie en guise d'apéritif ou d'entrée, le plus souvent dans de petits verres. A l'origine, elle était préparée dans un mortier. Elle devait être consistante et roborative, contenant notamment du pain rassis. On y ajoutait de l'ail, du vinaigre de vin et des fruits secs. Comme on ne connaissait pas encore la tomate rouge à l'époque en Europe, le gaspacho originel était plutôt blanchâtre. Ce n'est qu'après la découverte de l'Amérique, et l'introduction des tomates sur le continent européen, que le gaspacho se teinta de rouge.

La recette classique intègre la tomate rouge, le poivron vert, rouge et jaune, le concombre, l'ail, l'oignon blanc, la mie de pain, l'huile d'olive, le vinaigre de vin (Xérès) et du piment en poudre. Ce mélange regorge de fibres et d'antioxydants. Il faut compter environ entre 100 et 130 kcal/100 ml. Il est riche en vitamines B6, B9, C, provitamine A et lycopène (tomate). D'autres recettes peuvent être envisagées, comme avec de la tomate jaune ou verte, du céleri, du melon, de la cerise (voir le lien ci-dessous) ou de la betterave.

La soupe sera consommée avec prudence par les personnes qui souffrent de reflux gastro-oesophagien (RGO) ou d'hypersensibilité gastrique ou intestinale : beaucoup d'entre elles digèrent assez mal la tomate, le poivron cru, le concombre cru et le vinaigre.

Voir aussi l'article : Gaspacho aux cerises

Source: Barbara Simon
publié le : 28/07/2018 , mis à jour le 27/07/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci