C’est quoi une vulve « normale » ?

Dernière mise à jour: septembre 2018 | 11198 visites
123-p-vr-benen-strand-zon-170-3.jpg

news Petites et grandes lèvres, orifice vaginal, clitoris… : bien des femmes s’interrogent, voire s’inquiètent, à propos de la morphologie de leur vulve. Mais existe-t-il des mesures « normales » ?

Les interventions de chirurgie esthétique concernant la vulve, et en particulier les lèvres vaginales (labiaplastie), sont en augmentation constante, alors qu’une proportion non négligeable de femmes développe un complexe lié à l’apparence des organes génitaux. Mais peut-on parler de « norme » ?

Une équipe suisse (Hôpital cantonal de Lucerne) a procédé à l’examen intime d’un millier de femmes admises en consultation dans un service de gynécologie et d’uro-gynécologie. Agées de 18 à 84 ans, elles forment une population homogène. Les spécialistes ont pris un éventail de mesures : gland du clitoris, distance entre le clitoris et le méat urétral (urinaire), longueur de l’ostium (orifice du vagin), longueur du périnée, longueur des petites et des grandes lèvres…

Résultat : on observe une telle diversité, non seulement intrinsèque mais en plus influencée notamment par l’âge et le poids, qu’il serait absurde de prétendre établir des « normes de référence ». Bien sûr, chaque femme porte son propre regard sur ses organes génitaux, mais ces données devraient rassurer celles qui s’inquiètent d’une éventuelle « difformité » par rapport à un aspect « idéal ». Cette morphologie de référence n’existe pas. Par contre, il est possible que les lèvres présentent une taille excessive, au point que cela en devient handicapant, ou qu’elles aient été abîmées par une maladie ou par une blessure. Dans ce cas, une intervention correctrice ou réparatrice peut évidemment être envisagée.

Voir aussi l'article : Chirurgie esthétique : le vagin, nouvelle obsession des adolescentes

Source: BJOG : An International Journal of Obstetrics and Gynecology (https://obgyn.onlinelibrary)
publié le : 03/09/2018 , mis à jour le 02/09/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci