ad

Test de Fagerström : la dépendance au tabac

Dernière mise à jour: août 2015 | 5564 visites
Dans cet article
Test de Fagerström : la dépendance au tabac

dossier

Le tabagisme (même passif) réduit considérablement l'espérance de vie. Le combattre est une priorité de santé publique, d'autant que de plus en plus de femmes et de jeunes fument.

sigar-aanstek-170_400_05.jpg
Dans le monde, près de cinq millions de personnes meurent chaque année à cause du tabac, et si rien ne change, les victimes de la cigarette seront plus de 10 millions en 2025.

Des scientifiques ont calculé que chaque cigarette faisait perdre entre sept et dix minutes de vie. Ce qui revient à dire qu’un gros fumeur voit son espérance de vie raccourcie en moyenne de huit à neuf ans.

Plus d’un gros fumeur sur deux décédera avant l'âge de 70 ans d’une maladie liée au tabac.

Le test de Fagerström

Ce test peut être réalisé seul, chez un médecin ou dans un centre anti-tabac. Il permet d'évaluer le degré de dépendance physique à la nicotine.

En faisant prendre conscience de l'ampleur de l'addiction, ou en la confirmant, il contribue à la motivation pour entreprendre les démarches visant à l'arrêt du tabac. Il aide aussi les professionnels de la santé à affiner la prise en charge.

Cliquez ici pour faire le test

Infos pratiques

Si vous souhaitez arrêter de fumer, contactez votre médecin généraliste ou un tabacologue.

Le Fares (Fonds des affections respiratoires) propose, via www.tabacstop.be, huit entretiens téléphoniques gratuits sur une période d'environ trois mois : 0800/11.100, appel gratuit, avec une permanence en semaine entre 15 h et 19 h.


publié le : 27/10/2011 , mis à jour le 08/08/2015
ad
pub