ad

Le corail, la crème solaire du futur ?

Dernière mise à jour: juin 2012 | 4995 visites
water-zee-koraal-170_400_12.jpg

news Des chercheurs ont découvert le processus grâce auquel le corail se protégeait contre les coups de soleil, et espèrent que l’homme pourra en profiter.

Dans les eaux chaudes, la survie du corail (dit hermatypique) est intimement liée au processus de photosynthèse. Cet animal vit en effet en symbiose avec certaines algues : celles-ci utilisent la photosynthèse – par exploitation de la lumière du soleil – pour fabriquer des aliments exploités par les coraux, pendant que ces derniers produisent des déchets utilisés par les algues… pour la photosynthèse. Pour que ce cycle puisse perdurer, il est donc indispensable que ces coraux évoluent en eaux peu profondes, ce qui les rend potentiellement vulnérables aux... coups de soleil.

Sauf que, comme l’ont découvert des chercheurs britanniques (King’s College de Londres), en collaboration avec des équipes australienne et américaine, le corail fabrique des composés naturels qui le protègent des rayons ultraviolets. Du coup, expliquent les spécialistes, pourquoi ne pas exploiter ces substances pour les intégrer dans de nouveaux types d’écrans solaires à usage humain ? L’idée consisterait non pas à les extraire des coraux, que l’on sait menacés, mais à les recréer en laboratoire. Une première étape – celle de la compréhension du mécanisme – a été franchie, mais la route est encore (très) longue.


publié le : 16/01/2012 , mis à jour le 11/06/2012
ad
pub