ad

Non : 27 ans n’est pas l’âge maudit des rock stars !

Dernière mise à jour: avril 2012 | 4645 visites
amy-wineh-170_400_02.jpg

news Les stars du rock s’exposent-elle à un risque majeur de décéder à l’âge de 27 ans ? Une étude statistique répond par la négative.

Kurt Cobain, Amy Winehouse, Brian Jones, Jimi Hendrix, Jim Morrison… : le tristement célèbre « 27 Club » a fait couler beaucoup d’encre. Résumons en une question : l’âge de 27 ans est-il fatidique pour les rock stars ? Une équipe de statisticiens, allemands et australiens, a voulu en avoir le cœur net.

Pour cela, les chercheurs ont examiné les données de mortalité d’un millier d’artistes – solos ou membres d’un groupe -, dont un album a été classé numéro un des hit-parades britanniques entre 1956 et 2007. Trois éléments (évidents) ont été pris en considération : la date de naissance, la date du premier gros succès – considérée comme un « facteur de risque » majeur - et la date du décès.

Résultat (publié dans le « British Medical Journal ») : un pic de mortalité, par rapport à la population britannique, est bien identifié à l’âge de 32 ans (avec un risque considérablement augmenté au-delà de… 60 ans, évidemment !), mais… rien de particulier à 27 ans. Il est à noter que l’âge moyen du premier succès majeur s’établit à 26 ans, ce qui accorde quand même un peu de recul par rapport aux dernières années de référence (jusqu’en 2007) de cette étude.

Les auteurs ajoutent que le risque de décès de ces stars du rock est deux à trois plus élevé à la vingtaine et à la trentaine, en raison sans doute d’un abus massif d’alcool et de drogues.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub