AVC : comment réduire les risques ?

Dernière mise à jour: mai 2016 | 6110 visites
123-hers-beroerte-170_07.jpg

news Une importante proportion des accidents vasculaires cérébraux sont dus à cinq facteurs de risque sur lesquels il est possible d'agir efficacement : l'hypertension, suivie de près par le tabagisme (cause d'un AVC sur cinq !), l'obésité (surtout abdominale), une alimentation pauvre en fruits et légumes et un manque d'activité physique.

• Contrôler régulièrement sa pression artérielle, et tout mettre en oeuvre pour qu'elle ne dépasse pas les 160/90 mm Hg.

• Abandonner le tabac. Ou, mieux évidemment, ne jamais commencer à fumer.

• Prévenir le surcharge pondérale et surtout l'obésité abdominale. En cas d'excès pondéral, le diététicien ou le médecin généraliste recommandera un régime hypocalorique permettant de perdre du poids, tout en s'alimentant de manière saine et équilibrée (apport recommandé en fruits et légumes, élimination des mauvaises graisses, consommation réduite de sel...).

• Surveiller l'émergence d'un diabète, considéré comme un facteur de risque important.

• Limiter la consommation d'alcool.

La dépression et la migraine entrent également en ligne de compte.

• Certains troubles cardiaques (fibrillation auriculaire) sont à considérer avec la plus extrême attention. Un électrocardiogramme (ECG) de contrôle est fortement recommandé.






publié le : 27/07/2012 , mis à jour le 25/05/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci