Allergie aux œufs : comment surviennent les accidents ?

Dernière mise à jour: août 2012 | 2842 visites
123-eieren-nest-170_08.jpg

news Malgré les précautions, il n’est pas rare que des enfants allergiques aux œufs en consomment accidentellement. Les conséquences peuvent être très graves.

Circonstances, sévérité et facteurs de risque : ce sont les trois axes considérés par cette équipe du service d’allergologie pédiatrique de l’hôpital universitaire La Paz (Madrid). Les spécialistes ont constitué un panel d’une centaine d’enfants (« représentatifs », pour le dire ainsi), âgés de plus de 18 mois, allergiques à l’œuf et astreints à un régime d’éviction. Des entretiens avec les parents ont montré qu’une majorité des mômes – 63% - avaient souffert de réactions allergiques suite à l’ingestion involontaire d’œufs ou de produits qui en contenaient. Ces situations sont fréquentes, donc. Et dans la moitié des cas, l’accident est survenu à la maison (suivie par la garderie et le restaurant), dans des circonstances de la vie quotidienne (beaucoup moins lors d’un goûter d’anniversaire ou d’une fête familiale).

Il est intéressant de noter que trois fois sur quatre, l’aliment responsable avait été vendu sans emballage. Les réactions allergiques ont été qualifiées de légères à modérées dans neuf cas sur dix, et sévères pour 10% de ces enfants. L’intention ne consiste pas à culpabiliser les parents, bien entendu, mais les chercheurs soulignent qu’une grande vigilance ne suffit pas toujours : une attention extrême est nécessaire.

Ils développent le sujet dans le « Journal of Investigational Allergology and Clinical Immunology ».


publié le : 11/08/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci