Pourquoi les femmes souffrent plus de la migraine

Dernière mise à jour: novembre 2012 | 2910 visites
123-tek-vr-hoofdp-straling-electr-hers-170-11.jpg

news Les femmes migraineuses se distinguent des patients masculins par une configuration et une réactivité particulières de leur cerveau.

La migraine affecte davantage les femmes, et celles qui en souffrent expriment une intensité douloureuse supérieure à celle qui est décrite par les hommes. Des chercheurs de l’école de médecine de l’université Harvard (Boston) ont entrepris d’approfondir la question.

Un groupe d’une quarantaine de volontaires – composé pour moitié de migraineux – a été pris en considération. L’imagerie médicale a d’abord permis de mettre en évidence des singularités dans deux petites régions du cerveau des femmes migraineuses, par rapport aux autres participants : hors crise migraineuse, l’insula et la précunéus (associés notamment à la douleur et à la conscience de soi) apparaissent plus épais, plus denses. Dans un second temps, les sujets souffrant de migraine ont été soumis à une expérience consistant à déclencher une réaction douloureuse. Il s’avère que chez les migraineuses, ces deux zones se connectent instantanément, ce qui n’est pas le cas chez les messieurs (une autre région cérébrale est spécifiquement sollicitée).
Selon les chercheurs, ceci pourrait expliquer la plus grande sensibilité des dames à la crise migraineuse. Dans un article publié par la revue « Brain », les auteurs s’interrogent : ces différences structurelles et fonctionnelles sont-elles une cause ou une conséquence de la migraine ? Ils poursuivent leurs travaux afin d’en savoir davantage, et n’excluent pas que leurs observations puissent dégager des pistes pour une meilleure prise en charge de ces manifestations particulièrement pénibles.


publié le : 19/11/2012 , mis à jour le 18/11/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci