ad

Sinusite chronique : pas assez de bactéries ?

Dernière mise à jour: octobre 2012 | 4478 visites
123-anatom-sinusit-170_10.jpg

news Les patients souffrant de sinusite chronique présentent une flore bactérienne déséquilibrée.

Un peu trop de ceci, pas assez de cela : les micro-organismes évoluant dans leur cavité nasale ne correspondent pas à ceux qui colonisent les personnes qui ne souffrent pas de cette affection. C’est ce qu’ont observé des chercheurs américains (université d’Etat de San Francisco), sur base d’une analyse comparative extrêmement pointue. Ils ont ainsi constaté que la sinusite chronique reposait sur une diversité bactérienne réduite, la baisse de bactéries lactiques et la présence renforcée d’un germe baptisé C. tuberculostearicum.

En procédant à des expériences sur la souris, il s’est avéré que l’ajout d’une bactérie lactique (L. Sakei) dans le microbiome (la communauté microbienne) s’accompagnait d’un effet protecteur contre les infections, qui pourrait s’expliquer par la production de bactériocines, des protéines capables d’éliminer les autres bactéries, ou à tout le moins d’en freiner la prolifération. Il convient à présent d’affiner ces résultats, avant de procéder à des essais sur l’homme.

Ces données ont été publiées dans la revue « Science Translational Medicine ».


publié le : 02/11/2012
ad
pub