Troubles sexuels chez la femme : entre tabou et espoir

Dernière mise à jour: décembre 2012 | 5780 visites
koppel-psych-probl-170_400_10.jpg

news Les dysfonctions sexuelles féminines sont beaucoup moins évoquées que celles qui affectent les hommes. Pourtant, elles sont fréquentes et les souffrances sont réelles.

On le sait, plusieurs laboratoires pharmaceutiques travaillent au développement d’un « Viagra féminin ». Jusqu’à présent, ces recherches se sont soldées par des échecs, même si récemment, les essais sur un spray nasal à faible dose de testostérone ont fait grand bruit, dans la mesure où les indices montrent qu’il présenterait un intérêt potentiellement très intéressant contre les troubles de l’orgasme chez la femme.

Ne pas hésiter à consulter

De fait, la réalité est que ces situations relèvent encore trop souvent du tabou, et en tout cas que les dames qui sont affectées par ces troubles hésitent à en parler, avec leur partenaire ou avec un médecin. Or, ces problèmes sont bien plus fréquents que ce que beaucoup pensent et leurs conséquences sont importantes en termes de bien-être et de qualité de vie.

Une étude américaine avait ainsi considéré que 32% des femmes accusaient une baisse notable du désir sexuel, alors qu’un quart souffraient de troubles de l’orgasme (difficulté à l’atteindre, intensité réduite…). Et ceci de manière récurrente et depuis une longue période ; avec une prévalence de plus en plus forte au fur et à mesure que l’âge avance.

Ce qu’il est important de retenir, c’est qu’à défaut de « pilule miracle » (existera-t-elle un jour ?), les femmes dans cette situation ne doivent pas hésiter à consulter : des solutions peuvent leur être proposées.


publié le : 01/01/2013 , mis à jour le 31/12/2012
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci