Hypertension : recevez-vous la bonne dose de lumière ?

Dernière mise à jour: novembre 2013 | 5641 visites
vr-groen-natuur-gras-zon-170_400_07.gif

news Des niveaux insuffisants de vitamine D exposeraient à un risque sensiblement accru de développer une hypertension artérielle.

Les fonctions attribuées à la vitamine D s’élargissent continuellement. Depuis longtemps, on la sait importante pour la santé osseuse (surtout chez l’enfant). Des recherches plus récentes ont montré qu’elle influençait un nombre considérable de gènes, ce qui l’impliquerait dans des maladies comme le psoriasis, le diabète, l’arthrite et certains cancers.

Et donc aussi, explique cette équipe de l’University College London, dans l’hypertension. Les chercheurs ont croisé des données issues d’une trentaine d’études réalisées en Europe et en Amérique du Nord, regroupant au total quelque 160.000 personnes.
Le résultat indique que plus les taux de vitamine D sont élevés, plus le risque d’hypertension diminue. Les auteurs affirment qu'à partir de là, le lien avec la maladie cardiovasculaire est établi.

Le fait est que dans l’hémisphère nord, une proportion importante de la population présente si pas une carence, du moins une insuffisance en vitamine D.
L’explication ? Fondamentalement, une faible exposition à la lumière naturelle, sachant que la vitamine D est synthétisée dans l’organisme sous l’action des rayons ultraviolets B (UVB). L’alimentation en fournit (huiles de poisson, œufs et poissons gras, surtout). Les suppléments ? Ils peuvent être envisagés (et sont d'ailleurs indispensables dans certaines circonstances), de préférence en concertation avec son médecin. Mais en fait, il est surtout important de s'exposer à suffisance, quotidiennement, à la lumière du jour, idéalement dans le cadre d'une activité sportive, ou tout simplement en se baladant.

Source: European Society of Human Genetics (www.eshg.org)
publié le : 14/11/2013 , mis à jour le 13/11/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci