L'urine, une richesse exceptionnelle

Dernière mise à jour: novembre 2013 | 7620 visites
labo-bloed-tubes-170_400_04.jpg

news Voici peu, des chercheurs canadiens ont annoncé avoir identifié dans l’urine humaine bien plus de composés que ce qui était estimé jusqu’à présent. Quelles sont les implications de cette découverte ?

Quelque trois mille composés chimiques et organiques : l’urine recèle trente fois plus de substances diverses par rapport à la quantité que l’on avance habituellement, indique cette équipe de l’université de l’Alberta. Ce liquide biologique, sécrété par les reins (après filtration du sang), évacue des déchets de l’organisme. Sa teneur en eau est de 95% et ce sont les 5% restants qui attirent toute l’attention.

Des analyses rapides et sans douleur


Les analyses d’urine sont courantes en médecine, bien sûr, et devraient le devenir encore davantage. Parce que comme l’explique l’un des chercheurs, cité par le Journal de Québec, « nos observations révèlent une complexité remarquable dans ce qui est perçu comme un fluide apparemment élémentaire ». Il ajoute : « L’amélioration de la technologie permettant d’analyser ces milliers de substances, rapidement et sans douleur, pourrait changer la donne en matière d’examens médicaux », puisque cette approche pourrait se substituer, dans certaines circonstances, à la prise de sang ou à la biopsie.

Maladies, nutrition, impact environnemental… : les perspectives sont larges. L’urine, miroir de notre organisme ? C’est bien de cela qu’il s’agit.

La liste des composants de l'urine est détaillée sur www.urinemetabolome.ca

Source: Université de l'Alberta (www.ualberta.ca)
publié le : 05/11/2013 , mis à jour le 04/11/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci