ad

Mauvais sommeil : le cœur souffre en silence

Dernière mise à jour: février 2014 | 6463 visites
hartslag-ekg-170_400_03.jpg

news Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) affecte la qualité de vie. Certains signes sont évidents, d’autres beaucoup moins. Il en va ainsi de la souffrance cardiaque.

Les apnées dégradent la qualité du sommeil, ce qui se traduit par de la somnolence diurne qui peut être associée à des troubles de l’humeur (irritabilité), une baisse de la libido et des symptômes dépressifs. Une équipe de l’université de Californie (Los Angeles) montre que la régulation du système nerveux autonome – ou système neuro-végétatif – est elle aussi perturbée. Ces mécanismes gèrent des fonctions automatiques comme le contrôle des muscles digestifs et cardiaques.

Encore plus préoccupant chez les femmes


Pour mener à bien leur étude, les spécialistes ont réuni un groupe d’adultes, des hommes et des femmes, qu’ils ont soumis à une batterie de tests physiques destinés à évaluer les réponses autonomes de l’organisme, en particulier en ce qui concerne la fréquence cardiaque. La moitié des participants étaient affectés par un SAOS (avec diagnostic récent), les autres non.

Le résultat montre que les apnées du sommeil compromettent de manière significative les capacités d’adaptation de la fréquence cardiaque, avec une probabilité accrue de souffrir, à terme, d’une maladie du cœur. L’un des auteurs explique : « Nous observons un impact très négatif de l’apnée du sommeil chez les hommes, mais il est encore plus sévère chez les femmes ». Or, poursuit-il, les répercussions habituelles des apnées ont tendance à être plus discrètes chez elles, ou elles s’en plaignent moins, ce qui ne facilite pas le diagnostic.

En tout état de cause, la prise en charge aussi précoce que possible des apnées revêt une importance majeure. Le traitement de référence consiste en une assistance respiratoire durant la nuit (ventilation en pression positive continue).

Source: PLoS One (www.plosone.org)
publié le : 06/02/2014 , mis à jour le 05/02/2014
ad
pub