Ski : le port du casque est vital

Dernière mise à jour: mars 2014 | 2640 visites
ski-kind-helm-170.jpg

news Le port du casque n'est pas imposé sur toutes les pistes de ski, notamment françaises, mais il est vivement recommandé tant pour les enfants que pour les adultes, qui ont trop souvent tendance à le négliger. Quels sont les impératifs de sécurité auxquels il doit répondre ?

Le casque est obligatoire dans les domaines skiables d’Autriche, de Suisse, d’Italie et d’Allemagne. Ailleurs, là où il est facultatif, la plupart des enfants se protègent bien, mais c'est très loin d'être le cas des adultes. Or, si le casque ne constitue pas une garantie absolue contre le traumatisme crânien en cas de chute (l'accident de Michael Schumacher en est la preuve), il limite considérablement le risque de lésions graves.

Certains considèrent le casque davantage comme un accessoire de mode assorti aux coloris de la combinaison de ski que comme un élément de sécurité. Ils ont évidemment tort.

• Il faut que le casque soit léger et confortable.

• La tête doit être correctement maintenue. Portez une grande attention au serrage à l'arrière pour que la nuque soit bien soutenue. Le casque ne doit être ni trop serré ni trop flottant (il ne faut pas qu'il bouge ou qu'il tombe sur les yeux).

• Lors de l'achat, au moment de l'essayer, portez les lunettes ou le masque de ski afin que l'ensemble soit harmonieux, pratique et efficace, comme en situation réelle.

Le casque doit être remplacé s'il a été abîmé lors d'une chute. Faites-le vérifier si nécessaire pour s'assurer que sa structure n'est pas compromise.


publié le : 06/03/2014 , mis à jour le 06/03/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci