L’activité physique contre la maladie de Crohn

Dernière mise à jour: mars 2014 | 7938 visites
wandelen-sportsch-170_400_05.jpg

news La pratique régulière d’exercices d’intensité modérée permet de réduire considérablement le risque de souffrir de la maladie de Crohn.

Les causes de cette affection inflammatoire chronique de l’intestin ne sont pas connues avec précision. La maladie évolue par poussées (phases aiguës et phases de rémission), présente un caractère auto-immun assez clair (avec un dérèglement du système immunitaire, qui se retourne contre l’organisme) et se manifeste par une flore intestinale perturbée. Des facteurs aggravants ont été identifiés, en particulier le tabagisme.

Ces chercheurs de la Harvard Medical School (Boston) ont examiné les caractéristiques médicales de quelque 200.000 femmes, suivies pendant une période de trente ans. Conclusion majeure : celles qui pratiquent une activité physique équivalente à neuf heures de marche par semaine (à un rythme moyen) s’exposent à un risque diminué de près de moitié (44%) de souffrir de la maladie de Crohn, par rapport aux sédentaires.

Les auteurs rappellent que des recherches précédentes ont identifié des mécanismes suggérant que l’exercice réduit l’inflammation chronique et assure un meilleur fonctionnement de l’immunité.

Source: British Medical Journal (www.bmj.com)
publié le : 18/03/2014 , mis à jour le 17/03/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci