Alcool, soleil et cancer de la peau

Dernière mise à jour: avril 2014 | 5480 visites
123-p-zon-strand-voet-170-4.jpg

news S’exposer au soleil quand on a consommé de l’alcool n’est pas une bonne idée : à défaut de protection, le risque de cancer de la peau augmente.

C’est ce qu’expliquent ces chercheurs de l’université de Milan, qui ont réalisé une méta-analyse d’une vingtaine d’études antérieures. Le croisement des résultats montre que plus une personne boit de l’alcool, plus le risque de cancer cutané lié à l’exposition aux rayons ultraviolets (UV) s’élève.

Le problème vient du fait que l’alcool (et plus précisément l’éthanol) est transformé par l’organisme en acétaldéhyde, un composé nocif pour l’organisme. En l’occurrence, il fragilise la peau, la rendant plus sensible à l’action des UV : elle ne peut plus se défendre normalement contre ces agressions, ce qui peut conduire à des dommages cellulaires.

Evidemment, ce n’est pas le fait de boire une bière ou un verre de vin lors d’un barbecue qui pose problème. Néanmoins, les auteurs situent le danger dès le seuil d’un verre d’alcool en moyenne par jour. Et donc, le risque augmente parallèlement à la quantité. Il est important que les personnes qui ingèrent régulièrement de l’alcool tout en s’exposant au soleil redoublent de prudence et protègent au maximum leur peau (par des vêtements et des produits solaires).

Source: British Journal of Dermatology (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 29/04/2014 , mis à jour le 28/04/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci