L’avocat contre le mauvais cholestérol

Dernière mise à jour: mars 2015 | 6436 visites
nieuwsblad-advocado-170.jpg

news La consommation d’un avocat par jour aide à réduire le taux de mauvais (LDL) cholestérol, tout en agissant sur la faim.

Concernant la satiété, ceci avait démontré par une précédente étude, qui concluait que l’ajout d’un demi-avocat au déjeuner contribuait à mieux contrôler la sensation de faim pendant les trois à cinq heures qui suivent.

Ces recherches-ci (université d’Etat de Pennsylvanie) ont porté sur des personnes en surpoids âgées de 21 à 70 ans. Elles ont été réparties en trois groupes, avec l’intention de faire baisser leur cholestérol global, et le « mauvais » (LDL) cholestérol.

Le premier groupe a suivi un régime à 24% d’apports en graisses, le second à 34% de graisses et le troisième à 34% de graisses + un avocat par jour. Après cinq semaines, les chercheurs constatent un effet positif sur le cholestérol total et le LDL cholestérol dans les trois groupes, mais l'impact est (beaucoup) plus manifeste lorsque l’avocat complète le régime.

En d’autres termes, la limitation des apports en graisses (surtout saturées) joue un rôle important, que renforce l’avocat (acides gras mono-insaturés)… que l’on savourera nature ou rehaussé de jus de citron.

Source: Journal of the American Heart Association (http://jaha.ahajournals.org)
publié le : 14/03/2015 , mis à jour le 13/03/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci