De l’alcool pour mieux dormir ? Mauvaise idée !

Dernière mise à jour: juin 2015 | 6106 visites
123-slapen-vr-wekker.jpg

news La consommation d’alcool peu avant de se mettre au lit dans l’espoir de mieux dormir ne donne pas le résultat espéré, que du contraire.

En fait, explique Le Figaro, « l’alcool exerce une stimulation qui entre en compétition avec les mécanismes du sommeil ». Des chercheurs australiens (université de Melbourne) ont constaté cela sur des jeunes adultes dans le cadre de tests qui se sont étalés sur un mois. L’activité cérébrale durant le sommeil a été observée par électroencéphalographie (EEG).

Le résultat montre que si l’alcool peut effectivement avoir un effet soporifique, facilitant l’endormissement, il agit ensuite sur l’activité de certaines ondes (alpha et delta), ce qui se traduit par des stimulations perturbatrices (qui ressemblent à l’activité cérébrale pendant l’éveil), avec un sommeil moins profond et de moins bonne qualité, et le risque de baisse de performance pendant la journée qui suit.

Le message, c’est que considérer l’alcool comme un somnifère est une erreur : on s’endormira peut-être plus vite, mais on dormira beaucoup moins bien.

Source: The Research Society on Alcoholism (www.rsoa.org)
publié le : 28/06/2015 , mis à jour le 27/06/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci