Votre enfant se pèse souvent : faites très attention

Dernière mise à jour: janvier 2016 | 4133 visites
standaard-weegschaal-170.jpg

news L’auto-pesée fréquente peut constituer le signe du développement d’un trouble psychologique chez l’adolescent, associé au poids et à l’image de soi.

Cette équipe américaine (université du Minnesota) a conduit son étude auprès de quelque 2.000 grands adolescents, filles et garçons, suivis pendant une dizaine d’années. Bien des paramètres ont été examinés : ici, les chercheurs ont isolé la fréquence d’utilisation du pèse-personne. Il s’avère qu’elle est directement liée au degré de préoccupation concernant le poids (ce qui n’est pas une surprise), mais aussi au risque d’une dépréciation de son image corporelle et d’une baisse de l’estime de soi, ce qui favorise le développement de la dépression et/ou d’un trouble du comportement alimentaire (on pense en particulier à l’anorexie et à la boulimie).

Ceci est surtout vrai chez les jeunes filles (mais pas seulement, les garçons sont aussi concernés), sachant qu’une large majorité de celles qui indiquent se peser – très – souvent (une fois par jour ou plus) adoptent des attitudes potentiellement néfastes en termes de contrôle de leur poids (restrictions injustifiées et/ou abusives, notamment). Ce que disent les chercheurs, c’est que les parents doivent considérer l’auto-pesée fréquente comme une indication que leur enfant risque d’être confronté à un problème, et que les médecins doivent intégrer ce paramètre lors des consultations.

Source: Journal of Nutrition Education and Behavior (www.jneb.org)
publié le : 20/01/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci