Les conseils pour protéger la qualité de son sperme

Dernière mise à jour: février 2016 | 6767 visites
123-p-man-bed-geluk-glimlach-170-8.jpg

news Dans des circonstances normales, la production de spermatozoïdes reste constante jusqu'à l'âge de 35 - 40 ans, puis diminue progressivement, même si l'homme reste théoriquement fertile toute sa vie. Néanmoins, certains facteurs peuvent altérer la quantité et la qualité des spermatozoïdes. A quoi faut-il faire attention ?

Concernant le rythme des éjaculations, certaines études suggèrent que la qualité du sperme décline lorsqu’il n’y a pas eu d’éjaculation pendant une dizaine de jours, mais il n’y a pas de consensus à ce sujet. Dans le même ordre d'idées, d’autres chercheurs indiquent que le fait d’éjaculer quotidiennement entraînerait une réduction de la quantité de sperme et de spermatozoïdes mûrs. Difficile de s'y retrouver...

Certains facteurs nuisent à la qualité du sperme : les corriger permet d'améliorer la situation, ou de prévenir une dégradation.

• le tabac et la drogue
• une carence en vitamine C
• la consommation excessive d’alcool
• la fièvre (cause temporaire)
• l’obésité abdominale
• certains médicaments (comme les bêta-bloquants et les antidépresseurs)
• la pratique assidue du vélo en raison de micro-traumatismes possibles aux testicules (par la pression sur la selle)

Ceci étant, l'activité physique est bénéfique pour la qualité du sperme. En moyenne, les hommes qui pratiquent un sport à raison d’une quinzaine d’heures par semaine présentent une concentration en spermatozoïdes 73% plus élevée que ceux qui ne s'y adonnent pas, ou peu.


publié le : 17/02/2016 , mis à jour le 16/02/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci