Combien de temps un bébé peut-il rester dans un siège auto ?

Dernière mise à jour: juin 2016 | 35334 visites
kind-auto-170_400-11.jpg

news Beaucoup de parents utilisent un siège auto du style maxi-cosi pour la voiture, ainsi que pour les promenades à pied ou comme siège de tous les jours ou pour les visites. C’est pratique, très sûr en voiture, mais déconseillé pour un usage prolongé.

• Le bébé est assis dans une position non naturelle et rester comme cela trop longtemps peut entraver ses mouvements. Pour stimuler son développement moteur et ne pas provoquer de déformation de la tête, le bébé doit aussi souvent que possible avoir de l’espace et une liberté de mouvement pour rouler, ramper… C’est valable pour tous les équipements qui maintiennent le bébé dans une seule position.

• Selon certaines études, il existe un risque, certes faible, de problèmes respiratoires et même d’asphyxie ou de mort subite si les bébés dorment dans leur siège auto. Leur tête roule en effet facilement vers l’avant, ce qui rend leur respiration difficile.

Les conseils

• Utilisez le siège auto de préférence seulement pour le transport en voiture. N’y laissez pas l’enfant plus longtemps.

• Laissez le bébé maximum deux heures par jour dans un tel siège. Ce n’est ni un relax, ni un lit. Emportez avec vous un lit de voyage si vous allez en visite quelque part.

• Pour les longs trajets, faites des pauses d’au moins un quart d’heure toutes les deux heures pour que l’enfant puisse bouger, étirer bras et jambes et actionner ses muscles. Posez-le par exemple sur un tapis d’éveil ou dans un lit de voyage.

• Veillez à ce que le bébé n’ait pas à subir tous les jours de longs voyages dans un tel siège.

• Les sièges de voyage offrent moins de protection que les sièges qui tournent le dos à la route mais ils peuvent être pratiques pour les très longs voyages avec de jeunes bébés ou pour les bébés prématurés. Choisissez toujours un siège homologué et placez-le selon les instructions.


publié le : 08/06/2016 , mis à jour le 07/06/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci