Doit-on vraiment éviter de manger du beurre ?

Dernière mise à jour: septembre 2016 | 14851 visites
123-snede-brood-boter-170_07.jpg

news En raison de sa teneur élevée en acide gras saturés, certains recommandent de limiter fortement la consommation de beurre, voire même de s'en passer. Mais est-il si mauvais que cela pour la santé ?

C’est la question posée par cette équipe américaine (université Tufts), qui a passé en revue une dizaine d’études de grande envergure réalisées sur le sujet aux quatre coins du monde. Au total, elles ont concerné près d’un million d’adultes. Les chercheurs ont procédé à une méta-analyse, en croisant les données portant sur l’association entre la consommation de beurre et la mortalité toutes causes confondues, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2 (DT2). Pour ces trois paramètres, le résultat montre une association « relativement faible, voire neutre » en cas de consommation moyenne, que l’on situe à environ 15 / 20 g par jour.

« Ces observations ne soutiennent donc pas la nécessité d’une accentuation des recommandations pour une augmentation ou une diminution de la consommation de beurre, par rapport à d’autres priorités nutritionnelles », indiquent les spécialistes, qui notent néanmoins – une formule classique – que d’autres études seraient utiles pour mieux cerner la question. Ils ajoutent que de plus en plus d’éléments suggèrent un bénéfice des produits laitiers, dont le beurre, sur le plan cardiométabolique.

L’excès est évidemment nuisible, d’autant plus en cas d’apports importants d’acides gras saturés provenant d’autres sources. On rappellera que le beurre est riche en vitamines A et D, deux nutriments essentiels, et E (antioxydante). Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, il n’y a aucune raison de s’en passer… avec modération.

Source: PLoS One (www.plosone.org)
publié le : 30/09/2016 , mis à jour le 29/09/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci