Hygiène : sèche-mains, papier ou tissu ?

Dernière mise à jour: janvier 2019 | 10452 visites
nb-handen-wassen-09-16.jpg

news Chacun connaît la nécessité de se laver soigneusement les mains après avoir été aux toilettes, même si tout le monde ne le fait pas, ou pas bien. Ce que l'on sait moins, c’est que le séchage des mains est tout aussi important que leur lavage. Les bactéries se propagent en effet plus rapidement via une peau humide. Avec un brin d’exagération, on peut dire que sans un bon séchage, le lavage des mains est inutile.

Mais quelle est la meilleure méthode de séchage ? Du papier, du tissu, un séchoir électrique ? Peu d’études répondent à cette question et souvent, elles ont été menées par les fabricants de l’une ou l’autre solution. Voici donc les pour et les contre de chaque méthode, qui s’équivalent si vous avez fait l’essentiel : sécher convenablement vos mains.

Le papier

Les serviettes jetables en papier sont probablement le moyen le plus hygiénique de se sécher les mains. Frottez-les pendant au moins 15 secondes.

• Cette méthode est bien plus rapide que le séchoir électrique (environ 15 secondes, contre 30 à 40 avec un séchoir électrique) et les chances que vos mains soient bien sèches sont supérieures.
• Après le séchage des mains avec une serviette en papier, il reste moins de bactéries qu’après un séchage au séchoir électrique, et cela grâce au frottement.
• Aucun micro-organisme (éventuellement nuisible) n’est soufflé à proximité.
• Les serviettes en papier jetables doivent en tout cas être privilégiées dans les lieux où il y a un risque de contamination élevé par des micro-organismes, comme les hôpitaux, les maisons de soins, les garderies, les écoles…

La serviette en tissu

Les serviettes en tissu sont probablement moins hygiéniques que les jetables : elles sèchent moins vite. Quand il s’agit d’un rouleau, il faut le changer régulièrement.

Le séchoir à air chaud

Les séchoirs à air (chaud) sont probablement également moins hygiéniques que les serviettes en papier, mais cette différence est minime et les risques sont de toute façon très faibles.

• Avec un séchoir classique, il faut environ 30 à 40 secondes pour se sécher les mains. Ceci permet aux bactéries de se multiplier et de se propager et les mains sont souvent insuffisamment séchées.
• Quand des microbes se propagent, c’est surtout lié à un mauvais lavage des mains. En outre, la plupart des bactéries concernées sont totalement inoffensives, sauf dans les hôpitaux, les établissements de soins..., où séjournent des malades, par définition affaiblis.
• Selon plusieurs études, les séchoirs électriques diffuseraient beaucoup de micro-organismes dans les espaces où ils sont installés. Mais il n’existe pas de consensus scientifique sur ce point et les risques pour la santé sont minimes. En outre, diverses études ont montré qu’il n’y a pas plus de bactéries dans les toilettes que dans les autres pièces d’un bâtiment.
• Les équipements et les murs autour de l’appareil doivent être régulièrement nettoyés à fond.
• Évitez de toucher l’appareil avec les mains et si vous devez l'enclencher (bouton), utilisez l'avant-bras ou le coude.


publié le : 01/01/2019 , mis à jour le 09/01/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci