ad

Aphtes : que faire contre la douleur ?

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 15201 visites
123-mond-tanden-pijn-11-3.jpg

news En règle générale, les aphtes ne nécessitent pas de traitement puisqu’ils guérissent spontanément. Néanmoins, s’ils font très mal, certaines solutions sont à envisager.

L’aphtose buccale est fréquente, bénigne et ne présente pas de caractère contagieux, rappelle la revue médicale Prescrire. Elle est caractérisée par la présence d’une ou de plusieurs ulcérations (les aphtes) dans la bouche, et en général, elle évolue spontanément vers la guérison en une à deux semaines. Pour les personnes sensibles, les récidives peuvent être limitées en évitant certains aliments comme les noix, les noisettes ou le fromage.

Le plus souvent, la gêne est peu importante. Si la douleur devient trop forte, le paracétamol et les corticoïdes locaux sont utiles, en prenant garde à ne pas dépasser la dose maximale. La chlorhexidine en application locale répétée semble réduire la durée et l’intensité des douleurs. Certains traitements sont à écarter, poursuit Prescrire : salicylés en gel (salicylate de choline) pour application buccale, peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) et solutions pour bain de bouche contenant de l’alcool. Chez la femme enceinte (ou qui pourrait l’être), le paracétamol est l’antidouleur de premier choix, et ceci pendant toute la grossesse, sachant que la lidocaïne ou un corticoïde, en applications locales peu fréquentes et en faible quantité, ne semblent pas exposer à des risques particuliers.


publié le : 14/01/2017 , mis à jour le 13/01/2017
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci