Manger du soja : un risque de cancer du sein ?

Dernière mise à jour: février 2017 | 4006 visites
123-sojamelk-sojabonen-12-16.jpg

news Le soja contient des isoflavones, des substances comparables à des hormones qui peuvent affecter le fonctionnement normal du système hormonal. Elles sont également appelées phyto-oestrogènes (oestrogènes végétaux) et elles semblent nuire à l’action des oestrogènes dans le corps, en prenant leur place.

Il n’a cependant pas été démontré que le soja augmente le risque de cancer du sein, même chez les femmes qui en ont déjà eu un. Les compléments de soja et les préparations à base de génistéine ou daidzéine, lorsqu'ils contiennent de grandes quantités d’isoflavones (plus de 100 mg par jour), augmentent peut-être le risque et sont déconseillées, par prudence, aux femmes qui ont déjà eu un cancer du sein.

L’inverse n’a jusqu’à présent pas été démontré non plus : le soja ne protégerait pas contre le cancer du sein. Les femmes asiatiques qui consomment du soja depuis leur jeune âge et pendant toute leur vie semblent mieux protégées contre le cancer du sein, mais il est difficile d’affirmer que ceci est dû au (seul) soja. Notre régime alimentaire occidental et notre mode de vie diffèrent en effet à bien d’autres égards de celui de ces femmes.


publié le : 08/02/2017 , mis à jour le 07/02/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci