Au travail, quelle est la bonne température ?

Dernière mise à jour: août 2018 | 3411 visites
nb-vr-bureau-werken-08-15_.jpg

news La « bonne » température sur le lieu de travail est difficile à déterminer, chacun ayant ses préférences. Ce qui paraît évident, c’est que trop de chaleur nuit à l’efficacité.

Jusqu’où monte-t-on le chauffage en hiver, à quelle puissance fait-on tourner l’air conditionné en été ? Ces questions animent régulièrement les discussions sur le lieu de travail, et il faut bien trouver un compromis à un moment donné.

Concernant l’influence de la chaleur sur les capacités mentales, une équipe américaine (Harvard T.H. Chan School of Public Health) a réalisé une expérience instructive sur des jeunes adultes : chaque jour pendant trois semaines, alors qu’une vague de chaleur s’était abattue sur la région de Boston, ils ont passé des tests de fonctionnement cognitif (mémoire, concentration, traitement de l’information…) dans différentes conditions de température ambiante.

Résultat : un phénomène de « déficit cognitif » lorsqu’il fait trop chaud, qui se traduit en particulier par un ralentissement du temps de réaction. Les chercheurs indiquent : « Les altérations cognitives liées à des températures trop élevées s’étendent bien au-delà des populations vulnérables. Ces données soulignent l’importance des mesures visant à adapter la température ambiante afin de préserver la capacité d’apprentissage (école), la productivité (entreprise) et la sécurité ».

Une température idéale ? Au bureau (travail sédentaire), une étude danoise l’avait fixée à 22 °C, d’autres travaux sont moins précis (entre 20 et 25 °C). En tout cas, trop chaud ou trop froid, ce n’est pas bon, et de fait, le problème initial n’est pas résolu : comment mettre tout le monde d’accord ?

Source: PLoS One (http://journals.plos.org/pl)
publié le : 31/08/2018 , mis à jour le 31/08/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci