Maigrir : une méthode efficace pour perdre du poids

Dernière mise à jour: novembre 2018 | 33875 visites
123-gewicht-weegschaal-voet-10-4.jpg

news La perte de poids durable est un défi très difficile à surmonter pour une grande partie des personnes qui veulent maigrir. Le fait de suivre un programme spécifique en groupe peut beaucoup aider.

Une équipe québécoise (université McGill) a intégré des patients en surpoids et obèses dans un programme de thérapie cognitivo-comportementale (TCC) étalé sur douze mois, en séances de groupe. Le principe de cette approche consiste à amener la personne à adopter des comportements adéquats, en l’aidant à comprendre et à dépasser les schémas de pensée négative à l’origine des comportements inadaptés.

Amaigrissement important et maintien du poids


Les programmes classiques d’amaigrissement en groupe permettent d’obtenir une perte de poids oscillant entre 3 et 5%. Ici, la conjonction entre l’effet de groupe et la TCC a aboutit, après un an, à une perte de poids de 10% en moyenne (environ 10 kilos par personne). Et un an après la fin du programme, la plupart des participants avaient maintenu leur nouveau poids.

Un critère important dans le succès du programme renvoie à la qualification des superviseurs, qui doivent présenter des compétences affirmées en matière de thérapie cognitivo-comportementale. Le relevé assidu (ici via des plateformes électroniques) de l’évolution des habitudes alimentaires et de l’activité physique joue un rôle très positif. Point délicat : les « mangeurs émotionnels », qui enregistrent une perte de poids plus faible en raison de l’ingestion d’une quantité disproportionnée d’aliments lorsqu’ils éprouvent des émotions négatives.

Les chercheurs indiquent : « Une perte de poids importante peut être atteinte au sein d’un groupe à l’aide de la thérapie cognitivo-comportementale. Nous étudions les facteurs qui contribuent à une perte de poids accrue, tout en poursuivant nos travaux pour optimiser les efforts d’amaigrissement grâce à la TCC, et en concevant des programmes mieux adaptés aux mangeurs émotionnels ».

Source: Obesity (https://onlinelibrary.wiley)
publié le : 19/11/2018 , mis à jour le 18/11/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci