ad

Pourquoi est-il important de se peser chez le médecin ?

Dernière mise à jour: février 2020 | 4307 visites
123m-weegschaal-medic-doct-30-12-19.jpg

news Tout comme la mesure de la tension artérielle, le pesage devrait être systématique lors d’une consultation au cabinet du médecin. Et pas vraiment pour savoir si on a grossi, mais plutôt si on a perdu du poids.

Le pesage au cabinet médical est un peu tombé en désuétude. Or, indique la Haute autorité française de santé (HAS), « lors de chaque consultation, le poids d’un patient doit être mesuré et noté dans son dossier médical ». La raison n’est pas d’ordre esthétique, évidemment, mais elle s’inscrit dans le cadre des recommandations de bonne pratique pour le diagnostic de la dénutrition de l’enfant et de l’adulte.

La définition de la dénutrition est complexe, poursuit Le Quotidien du Médecin. Elle est définie par la HAS comme « l’état d’un organisme en déséquilibre nutritionnel », que l’on pourrait compléter par « une perte de masse musculaire qui aggrave le pronostic des maladies associées ». La variation de poids représente un paramètre essentiel pour repérer une personne dénutrie, d’où l’importance de bien noter le poids d’une consultation à l’autre.

Ainsi, « une perte « spontanée » de poids de plus de 3 kg n’est jamais anodine ». Le diagnostic de dénutrition repose sur au moins deux critères.

Une perte de poids (hors régime amaigrissant) d’au moins 5% en 1 mois ou d’au moins 10% en 6 mois. L’indice de masse corporelle (IMC) est aussi pris en considération.

Une baisse de la prise alimentaire (la cause la plus fréquente de la dénutrition), souvent consécutive à une maladie inflammatoire.

Il faut ajouter qu’une personne en surpoids ou obèse peut souffrir de dénutrition. En cas d’inflammation, les réserves de graisse ne sont pas mobilisées, et ce sont alors les muscles qui s’épuisent.

Voir aussi l'article : Pourquoi grossit-on avec l’âge… et que faire ?

Source: Le Quotidien du Médecin (www.lequotidiendumedecin.fr)
publié le : 29/02/2020 , mis à jour le 28/02/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci