ad

Déshydratation : attention aussi aux médicaments

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 2998 visites
123m-senior-moe-psy-7-9-20.jpg

news Même si elle est encore modérée, la déshydratation doit être rapidement traitée chez les seniors et les personnes âgées. Parmi les facteurs de risque, il faut faire attention à certains médicaments.

La déshydratation est définie comme une perte excessive d’eau par rapport aux apports, accompagnée d’une perte d’électrolytes, en particulier de sodium. Les symptômes chez les seniors et les personnes âgées peuvent rester assez discrets. Parmi les plus notables : perte de poids, diminution du volume des urines, sécheresse des muqueuses, fatigue, confusion…

La déshydratation expose à des troubles comme la chute de tension, la désorientation, le malaise, la bouche sèche, la difficulté de déglutition, la constipation… L’évolution est potentiellement grave, voire mortelle. Les situations à risque accru de déshydratation sont diverses : chaleur bien sûr, diarrhée, vomissements, médicaments… Parmi ceux-ci, on mentionnera les diurétiques, les laxatifs, les psychotropes (altération mentale perturbant l’hydratation spontanée)…

Ainsi que l’indique la revue médicale Prescrire, « le traitement d’une déshydratation modérée chez le senior est à instaurer progressivement, mais sans attendre, par une réhydratation par voie orale. La réhydratation par perfusion sous-cutanée est une alternative ou un complément ». Et un message essentiel, c’est qu’il est indispensable de boire de l’eau régulièrement pendant la journée, en petites quantités à chaque fois, et même si la soif ne se fait pas ressentir.

Voir aussi l'article : Risque de déshydratation : attention, il n’y a pas que la chaleur


publié le : 13/09/2020 , mis à jour le 12/09/2020
ad
pub